Master d'Économie et Gestion des Établissements Sanitaires et Sociaux.

Publication
Actualités
Téléchargements
Liens
Informations
En ligne :
Aucun utilisateur enregistré
Public en ligne :
guesEnregistrés : 0
memInvisibles : 0
modoInvités : 5
Total : 5
Basé sur les utilisateurs actifs les 5 dernières minutes

Débouchés

 Logo Université de Rennes 1  Logo Master EGESS 

Les métiers du domaine sanitaire,

social et médico-social

 Logo CREM
Jacques GROLIER

Maître de Conférences
Directeur du Master EGESS
Faculté des Sciences Économiques - Université de Rennes 1

Conférencier à l’École Nationale de la Santé Publique

Président du Comité d’Experts Finance
Fédération Hospitalière de France

Après six années de fonctionnement, le Master 2 professionnel EGESS (Économie et Gestion des Établissements Sanitaires et Sociaux) peut dresser un bilan significatif des secteurs et métiers auxquels peuvent prétendre ses diplômés. 

SECTEURS D’EMBAUCHE
DES DIPLÔMÉS DU MASTER EGESS
Secteur Part
Secteur privé à but non lucratif 36 %
Secteur public (contractuels) 28 %
Secteur privé à but lucratif 17 %
Collectivités territoriales et services déconcentrés 13 %
Poursuite d’études (ENSP ou DEA) 3 %
Hors secteur sanitaire et social 3 %
Total 100 %

Les métiers à proprement parler sont les suivants :

Intitulés Taux Fonctions et compétences
Directeur (ou adjoint) des finances en hôpital ou clinique 20 % Fonctions : Suivre les dossiers relatifs au financement (prix de journée, dotation globale, T2A...), coordonner les services comptabilité et informatique, en collaboration étroite avec les DIM, gérer la trésorerie à court terme et à long terme et les relations avec les banques.

Compétences : Maîtriser les techniques de financement du domaine sanitaire, maîtriser les techniques comptables et financières : mathématique financière, comptabilité analytique, contrôle de gestion. Utiliser des tableurs.

Directeur (ou adjoint) d’établissement social ou médico social 18 % Fonctions : Assurer la gestion des usagers (admissions, suivi et évaluation de la prise en charge, relations avec les familles), exercer des activités d'organisation, de planification, d'évaluation et de contrôle budgétaires de façon à permettre le fonctionnement le plus efficient et le plus efficace de l'établissement en tenant compte des moyens disponibles, des objectifs quantitatifs et qualitatifs fixés dans le cadre réglementaire en vigueur, gérer, encadrer et manager une équipe pluridisciplinaire, mettre en oeuvre le projet d'établissement (suivi et évaluation du projet collectif et individuel de l'usager, démarche qualité, travail avec le réseau...)

Compétences : Maîtriser les techniques de financement du domaine social et médico-social, maîtriser les techniques comptables et financières : mathématique financière, comptabilité analytique, contrôle de gestion. Savoir utiliser des tableurs. Avoir le sens du relationnel en interne et en externe.

Contrôleur de gestion 15 % Fonctions : Mettre en oeuvre des tableaux de bord, calcul de coûts par séjours et par activités, produire du sens à partir de données brutes.

Compétences : Maîtriser les techniques comptables et financières (mathématique financière, comptabilité analytique, contrôle de gestion). Utiliser des tableurs

Chargé de mission (DDASS, URIOPSS, FEHAP, ADMR, OPCAREG...)

Conseiller technique (ADIE, ADMR, APEI...)

14 % Fonctions : Réaliser des études économiques, socio économiques et financières, analyser des projets (conception, pilotage...), rendre l’information intelligible.

Compétences : Analyse économique et outils de gestion. Utilisation de tableurs.

Directeur (ou adjoint) qualité gestion des risques 8 % Fonctions : Savoir comment développer le management des risques, déterminer les priorités d’amélioration de la qualité, des vigilances et de la gestion des risques, définir les objectifs et les axes prioritaires de travail des Comités Programmes, valider annuellement les projets présentés par les Comités Programmes et leurs plannings de réalisation, arbitrer entre les différentes actions proposées, mettre ces actions en cohérence avec les dispositifs institutionnels existants…

Compétences : au-delà du Master EGESS, la formation Institut Supérieur de la Santé et des Bioproduits (ISSBA) d’Angers est un plus très apprécié.

Attachés d’administration hospitalière

4 %

Fonctions : Participer à la conception, l’élaboration et la mise en oeuvre des décisions prises dans les domaines administratif, financier, économique, sanitaire et social. Éventuellement, réaliser des missions ou assurer la direction d’un service.

Compétences : Utilisation très générale de la formation proposée par le Master EGESS

Directeur (ou adjoint) des ressources humaines

4 %

Fonctions : assurer la gestion des ressources humaines, superviser la gestion administrative du personnel et la paie, assurer la bonne qualité des relations sociales, élaborer et suivre le plan de formation. Assurer la responsabilité du suivi et du contrôle de la masse salariale.

Compétences : Avoir le sens du contact humain et du relationnel, la formation juridique est un plus très apprécié.

Directeur adjoint services généraux, gestion patients, affaires médicales...

4 %

Fonctions : Participer à la conception, l’élaboration et la mise en oeuvre des décisions prises dans les services concernés.

Compétences : Utilisation très générale de la formation proposée par le Master EGESS

Consultant en management de qualité

3 %

Fonctions : Management (sensibiliser et former le personnel aux concepts de la qualité, conduire les projets, animer des groupes et résoudre des problèmes, mettre en place des systèmes de suggestion et de reconnaissance, encadre, recruter) et processus (démarches d’amélioration, audits internes, communication qualité).

Compétences : Pédagogie et bon relationnel : au-delà du Master EGESS, la formation Institut Supérieur de la Santé et des Bioproduits (ISSBA) d’Angers est un plus très apprécié.

Divers (directeur institut éducation santé, responsable réseau santé, cadre coordinateur ONG...)

4 %

 
Poursuite d’études

3 %

Concours de l’École Nationale de la Santé Publique ou DEA
Hors secteur sanitaire, social et médico-social

3 %